Les restaurants français à la pointe de la mode !

Dans un monde où l’expérience client est devenue primordiale, certains établissements de restauration ont décidé d’aller plus loin en proposant à leurs clients d’acheter les vêtements portés par leur équipe en tant que souvenir.

Que ce soit au restaurant Bao Express, à la boulangerie Atelier P1 ou à la brasserie Lipp, cette tendance des vêtements dérivés d’adresses de bouche ne cesse de croître. Certains élargissent même leur gamme en proposant des sweats et des chemises. Cette idée novatrice a été soutenue par Camille Fournier, directeur marketing au sein du groupe Bertrand Hospitality, et Céline Chung, cofondatrice de Bao Express. Depuis la crise du Covid, ils n’ont cessé d’étendre leur gamme de vêtements, confirmant ainsi l’engouement des clients pour cette nouvelle tendance.

« Toucher une clientèle plus jeune et branchée »

Le groupe Bertrand Hospitality a récemment lancé une innovation qui a permis d’élargir la portée de sa marque à un public différent de celui habituel. En effet, en proposant des vêtements
streetwear, ils ont réussi à toucher une clientèle beaucoup plus jeune et branchée. Cependant, ils n’ont pas pour autant négligé leur public habituel en proposant également des chemises
classiques adaptées au monde professionnel. Cette stratégie de mixage des cibles permet à la marque de se différencier et de s’adapter aux besoins de chacun de ses clients. Les t-shirts
Lipp, produits à des fins de développement du restaurant, sont exclusivement vendus sur le site de Gift Shop, ce qui renforce la marque et lui apporte un soutien supplémentaire.

Parfois, la concrétisation de cette marchandisation vient simplement de l’envie de faire plaisir au client. « L’idée des t-shirts au départ, c’était pour créer une tenue pour l’équipe, raconte Julien Cantenot, fondateur de la boulangerie Atelier P1 et du restaurant P1 Bouche. Mais du côté des clients, tout le monde en réclamait. Et voilà, le t-shirt on le met là, avec le tote-bag. On n’en vend pas beaucoup, mais c’est surtout histoire de le montrer. Et puis il est marrant. On a écrit derrière  »Prend ton temps, ça pousse lentement », comme la fermentation longue qu’on défend dans notre façon de faire le pain. »

Cette initiative marque le début d’une aventure vers la concrétisation d’un rêve inattendu : créer une marque de vêtements reconnue, à l’image du Hard Rock Café et d’autres enseignes renommées.

A lire également