Grève du Washington Post

Solidarité avec les grévistes : le syndicat du Washington Post demande aux lecteurs de ne pas consommer le journal aujourd’hui !

Le syndicat Washington Post Guild a annoncé qu’un grand nombre d’employés se mettraient en grève pour une journée afin de dénoncer le manque de volonté de la direction de négocier de manière honnête. Cette décision survient alors que la direction envisage de nouveaux licenciements, ce qui a provoqué l’indignation des employés. Les discussions sur un nouvel accord,
qui incluaient des revendications salariales et la possibilité de travailler à distance, ont duré 18 mois. Le syndicat accuse la direction du quotidien, propriété du milliardaire Jeff Bezos, d’avoir interrompu illégalement et de manière répétée les négociations sur des sujets clés tels que les salaires, le soutien à la santé mentale des employés et les départs volontaires. Selon le site web du syndicat, la Washington Post Guild représente environ 1 000 employés du quotidien, tant dans les fonctions rédactionnelles que de support.

A lire également