Baromètre 2023 : Le display en difficulté

L’Alliance Digitale a récemment publié son sixième bilan du Baromètre 2023 du programmatique en partenariat avec Adomik.

Cette étude, basée sur l’analyse des données de 18 SSP du marché et d’une cohorte de 1500 sites éditeurs et applications, met en évidence la dégradation des investissements programmatiques sur le Display (-9%), malgré un léger rebond au deuxième semestre 2023. En revanche, la vidéo affiche une légère augmentation de 1%, mettant en évidence un déséquilibre entre les CPM vidéo Instream (-7%) et les vidéos Outsream (-20,8%).

L’audio, quant à lui, connaît une croissance insolente de 58%, tandis que le format natif programmatique profite toujours de la recherche de ROI dans un contexte économique difficile.

En ce qui concerne les types de deals, le Programmatique Garanti enregistre une progression significative de 16% sur la période septembre-décembre 2022 par rapport à 2023. Pour la première fois, la part de l’open est en baisse, tandis que les Curated Marketplaces continuent de progresser avec une augmentation de 33%.

Dans le secteur, le Retail et le E-commerce dominent avec la plus forte part de voix, passant de 20% en 2022 à 23,9% en 2023, suivi de l’Automobile (11,9% à 12,5%) et du voyage-tourisme (6,9% à 7,2%). En revanche, la Finance (8,6% à 6,8%), l’habillement (5,5% à 4,9%), les CPG (4,8% à 4,1%) et les produits électroniques (4,7% à 3%) sont clairement en retrait en 2023.

Du côté des annonceurs, Amazon devance Renault en termes de part de marché sur les investissements programmatiques, passant de 1,98% à 2,59% en un an. Alphabet occupe la troisième place avec une part de voix de 1,90%, malgré une baisse par rapport à l’année précédente. Le Baromètre souligne également la montée en puissance de l’application chinoise de ventes en ligne low-cost Temu, qui représente 1,15% de part de voix en 2023 et affiche 6% des volumes programmatiques en janvier 2024.

Enfin, en ce qui concerne les DSP, Display & Video 360 domine toujours avec 38,8% des investissements, suivi de Google Adwords (18,2%), The Trade Desk (7,9%) et Criteo (7,7%). Plus loin, on trouve xandr (6,4%), Hawk (4,2%) et Amazon (4,1%).

A lire également